En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

Les droits imposés par l'UE coûteront cher aux entrepreneurs russes

16 août 2016

L'Union européenne continue d'imposer des droits antidumping et compensateurs sur divers produits. L'acier russe ne fait pas exception. Dans le même temps, dans le contexte des droits imposés, les producteurs russes peuvent perdre environ 300 millions de dollars par an. C'est ce chiffre que les principales entreprises métallurgiques du pays appellent. Peut-être que la capitale de la Fédération de Russie devra prendre des mesures de rétorsion. La situation actuelle a été passée en revue par Dmitry Smolin, expert chez KPMG. La nomination de fonctions complique sérieusement les activités des métallurgistes russes. Il est possible que les métallurgistes russes aient à chercher d'autres marchés d'exportation. De telles actions peuvent accroître la concurrence sur le marché intérieur russe.

Les experts prévoient certaines difficultés. Les entreprises russes ne pourront pas facilement trouver de nouveaux marchés pour leurs produits. Ici, il convient de considérer la nature de la production. Les produits proposés par les entreprises métallurgiques russes sont également fournis par de nombreux autres fabricants. A Moscou, des discussions ont commencé sur les possibilités de mesures de rétorsion. Il est proposé de les imposer à certains produits sidérurgiques fabriqués par l'Union européenne. Les experts disent que l'imposition de droits peut se transformer en une interaction à double tranchant.

La Commission européenne ne dérogera pas à sa décision. Les droits antidumping n'affecteront pas seulement les produits russes laminés à froid et plats. Des droits seront également imposés sur les produits chinois. Les frais seront en vigueur pendant cinq ans. La Commission a indiqué le montant des droits antidumping. Un droit de 19,7 à 22,1% sera imposé sur les produits chinois. Les producteurs russes sont assujettis à des droits de douane allant de 18,7 à 36,1 %.

Dans le même temps, le ministère chinois du Commerce ne se lasse pas d'afficher son mécontentement. Selon ses représentants, l'UE ne devrait pas abuser des mesures commerciales exclusives. La Chine regrette d'avoir imposé des droits de douane. Ceci est suivi d'un appel au respect des obligations internationales.

Une enquête sur le dumping du coût des produits russes et chinois a été lancée à la mi-mai 2015. Le procès a été intenté par l'Association européenne des métallurgistes. La plainte a été signée par un certain nombre de fabricants. Ils représentent 25 % de la production totale de l'UE. Des fonctions temporaires ont été établies à la mi-février 2016. La décision affecte pour la première fois les produits importés dans l'Union européenne pendant deux mois avant l'imposition d'une taxe temporaire.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49(1516) 758 59 40
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)