En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

Une société norvégienne conclut un autre accord

13 mai 2015

Fin avril, la société norvégienne "Hydro" a conclu un accord avec la société allemande WMR Recycling, lui donnant un nouveau nom "Hydro Aluminium Recycling Deutschland". L'actif acquis est axé sur l'approvisionnement en rebuts d' aluminium . Sa capacité de production annuelle est de 36 000 tonnes. Après le changement de propriétaire, les livraisons iront aux usines de recyclage européennes d'Hydro Corporation.

Les travaux de fondation ont récemment commencé sur une nouvelle installation de recyclage des canettes en aluminium usagées à Rheinwerk, qui fait maintenant partie d'Hydro. Après construction, l'atelier permettra de doubler la capacité de traitement qui s'élèvera à environ 100 000 tonnes. Les investissements dans le projet s'élèvent à 45 millions d'euros. Pendant la construction, environ 40 points de travail seront fournis. La dernière étape aura lieu début 2016.

Selon le vice-président d'Hydro, Kjetl Ebbesberg, la nouvelle usine utilisera une technologie innovante pour trier les déchets d'aluminium . Dans le même temps, les volumes de traitement par an s'élèveront à 50 000 tonnes de canettes en aluminium , amenant la transformation de l'entreprise en un recycleur de premier plan.

Et ce n'est pas la seule étape franchie par la société norvégienne vers son objectif. En février 2015, les représentants d'Hydro ont officiellement annoncé la décision de la direction de construire une usine pilote. Son travail sera basé sur une technologie qui réduira la consommation d'électricité et réduira la quantité de dioxyde de carbone émise. La capacité de production de la nouvelle entreprise est attendue au niveau de 75 000 tonnes d'aluminium . La mise en service aura lieu au second semestre 2017. Le projet pilote sera implanté sur le territoire de l'usine d'aluminium de Karmoy.

Selon le président de la société, Svein Brandtzeg, au cours de la dernière décennie, ce projet est le plus important en termes d'investissement. La décision de vendre démontre la confiance de la société dans la position future du pays dans le secteur de la production d'aluminium . La construction de la nouvelle entreprise devrait démarrer début 2016.

Un autre projet Hydro a été lancé fin janvier. La construction d'une ligne de production d' aluminium laminé utilisé dans la fabrication de carrosseries automobiles a débuté à l'usine de Grevenbroich. Le coût du projet est de 130 millions d'euros. Son objectif ultime est d'augmenter la capacité de production de 50 000 à 200 000 tonnes de produits.

45 millions d'euros supplémentaires ont été investis par la société dans la production d' aluminium de Neuss. Un atelier de tri, de concassage et de traitement des ferrailles vient s'ajouter à la structure de l'entreprise. L'accent est mis sur les canettes en aluminium usagées pour les boissons.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49 (170) 650 7006
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)