En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

L'usine de Boguchansky a reçu le premier lot d'alumine

12 janvier 2015

La fonderie d'aluminium Boguchansky, qui fait partie de RUSAL, a reçu le premier lot d'alumine technique. Cette matière première est le composant principal de la fusion de l'aluminium par électrolyse. L' oxyde d'aluminium (alumine) est comme du sable blanc ou de la farine. Pour obtenir une tonne de métal léger, il faut 1,918 tonne d'alumine. Le lot de départ a été reçu de l'usine australienne "Queensland Alumina", dont une partie appartient à "RUSAL". La livraison initiale devrait être utilisée pour lancer les processus de démarrage et de réglage des équipements des entrepôts d'alumine de la raffinerie. Le volume du lot était de 480 tonnes.

Un entrepôt automatisé a été conçu pour stocker les matières premières à l'usine de Boguchansky. Lorsque la production aura atteint sa pleine capacité, 4 silos seront installés dans l'entrepôt. La hauteur de chaque voûte dépasse 33 mètres. Environ 3 000 mètres cubes de béton sont nécessaires pour construire chaque silo. En même temps, les 2/3 vont à la base. Au total, 72 000 tonnes de matières premières peuvent être stockées dans l'entrepôt d'alumine de la fonderie d'aluminium de Boguchansky. À ce stade, l'usine a terminé la construction et l'équipement du premier silo. Il est conçu pour stocker des matières premières à hauteur de 18 000 tonnes.

Selon Aleksey Kartavtsev, directeur général de l'usine, l'équipement installé dans l'entrepôt d'alumine automatise le complexe de travaux. La composition comprend le déchargement des matières premières, sa livraison au silo avec stockage ultérieur, le transport du matériau vers l'unité de chargement des camions-citernes. De là, l'alumine est automatiquement envoyée vers les usines de traitement des gaz de production. Dans une certaine mesure, des équipements similaires sont déjà utilisés dans l'entreprise Khakass, mais c'est BoAZ qui réalisera absolument tous les processus de production.

L'équipement dans les entrepôts est loin d'être la première modernisation de BoAZ. En avril, l'usine s'est dotée d'une machine spécialisée conçue pour la coulée d' aluminium . C'est le premier du genre en Russie. Au total, 5 machines de ce type fonctionneront dans l'entreprise Boguchansky. Cette technique assure les processus les plus critiques de coulée d' aluminium fondu à partir d'électrolyseurs à haute température. Le système automatisé sert de contrôleur pour le rapport métal/électrolyte dans les bains d'électrolyse. Il fixe également les conditions de coulée, qui sont transmises par radio au système de contrôle. Le coût de toutes les machines s'élève à plus de 9,8 millions d'euros.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49 (170) 650 7006
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)