En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

Les investissements dans le secteur énergétique chinois sont en baisse

8 septembre 2014

Selon les données fournies par le China Electricity Council, pour la période de janvier à juin 2014 inclus, les investissements dans le secteur de l'énergie du pays ont diminué de 0,6% par rapport à la même période l'an dernier. En 2013, le secteur énergétique chinois représentait environ 50 % de la demande de cuivre. Les analystes seront contraints de réviser les prévisions de cuivre cette année, compte tenu de la baisse inattendue des investissements de la société d'État Antaike destinés au secteur de l'énergie. La direction de la société a l'intention d'évaluer le cycle d'investissement à partir du début du second semestre de cette année. En cas de nouvelle baisse des investissements et d'absence de croissance à cet égard, des ajustements aux prévisions antérieures seront nécessaires. Des études appuyées par l'appareil d'État prévoyaient une augmentation de la consommation de métal rouge de 6,7 % sur un an, soit environ 8,75 millions de tonnes.

La situation déjà difficile de la consommation de métal rouge est compliquée par la politique de crédit plutôt dure des institutions bancaires vis-à-vis des petits et moyens producteurs, qui est née de soupçons sur l'utilisation inappropriée des fonds de crédit. À ce jour, les importateurs ont des difficultés considérables à obtenir des lettres de crédit, ce qui retarde les délais de livraison. Selon les analystes, la demande de cuivre affiné en Chine au second semestre 2014 est largement dépendante des investissements dans le secteur de l'énergie et des conditions des organismes bancaires en matière de prêts.

Il a publié ses propres prévisions pour 2014 concernant la production de la branche péruvienne du holding chinois Chalco. L'usine minière et métallurgique de Toromocho a commencé ses travaux en décembre de l'année dernière, et aujourd'hui elle n'a toujours pas atteint sa pleine capacité. Selon des calculs préliminaires, les produits en cuivre fabriqués dans cette installation en 2014 auraient dû être de 100 à 120 000 tonnes. Cependant, compte tenu de l'influence de facteurs négatifs, tels que les conditions météorologiques, les problèmes technologiques et divers types d'événements de protestation de la part de la population et des travailleurs, le plan de production a été réduit au niveau de 80 à 85 000 tonnes.

La holding chinoise "Jiangxi Copper" a publié ses résultats du premier semestre 2014. Le volume de production de cuivre cathodique s'est élevé à 569 000 tonnes, le fil machine à 362 000 tonnes. La production d'ébauches, de pièces et de câbles en cuivre a augmenté de 12,7% par rapport à la même période en 2013, s'élevant à 35,5 milliers de tonnes.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49(1516) 758 59 40
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)