En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

La Russie a annulé les taux de droits d'exportation

30 juillet 2014

Le 22 juillet, le Premier ministre de la Fédération de Russie, Dmitri Medvedev, a signé une résolution visant à supprimer les taux de droits d'exportation imposés sur les cathodes en cuivre et le nickel non allié. La décision entre en vigueur après une période de 30 jours après l'annonce officielle. Actuellement, le droit sur le cuivre exporté est de 10%, sur le nickel - 3,75%. La date limite initiale pour l'annulation des droits était en 2016, cependant, dans les derniers jours de mai de cette année, le sous-comité du règlement douanier et tarifaire a pris une décision sur la réduction à zéro anticipée. La proposition de réduction à zéro anticipée des droits sur les produits d'exportation de cuivre et de nickel a été faite par Norilsk Nickel, le plus grand producteur de nickel au monde, qui est en même temps l'un des principaux producteurs de cuivre au monde. Norilsk Nickel détient 17 % de la production mondiale de nickel et la société fond environ 2 % du cuivre. La réduction à zéro anticipée apportera à l'entreprise un avantage économique d'un montant de 11,5 milliards de roubles.

En outre, Norilsk Nickel se débarrasse des installations de production qui ne font pas l'objet d'une modernisation - en mai de cette année, Norilsk Nickel, le ministère de l'Industrie et du Commerce et le ministère du Développement économique ont signé un accord sur la fermeture accélérée du nickel de Norilsk usine appartenant à l'entreprise. Selon l'accord, la production obsolète sera liquidée avant la fin de 2016. Les fonds alloués à la mise en œuvre de cette tâche s'élèveront à 11,5 milliards de roubles et seront reçus par Norilsk Nickel en raison de l'absence de droits sur l'exportation de cuivre et de nickel et si le statu quo du régime douanier et tarifaire pour les autres métaux est entretenu. Norilsk Nickel prévoit d'augmenter la fusion du cuivre d'ici 2018 à un volume annuel de 420 à 445 000 tonnes, de nickel - jusqu'à 225 à 235 000 tonnes.

Les analystes de Goldman Sachs, à la suite de la dernière étude du marché du cuivre, sont arrivés à la conclusion qu'au cours de 2014-2015, il s'attend à une offre excédentaire de production d'un montant de 350 à 500 000 tonnes. Quant au coût, selon les analystes, à partir de fin juillet et au cours des trois prochains mois, le coût du cuivre devrait chuter au niveau de 6,6 mille USD. Dans six mois, les prix atteindront le niveau de 6,4 mille USD/tonne, et dans les 12 mois, le prix par tonne tombera au niveau de 6,2 mille USD.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49(1516) 758 59 40
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)