En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

L'Union européenne propose d'introduire à la fois des quotas et des droits de douane sur les importations d'acier

23 juin 2018

L'association européenne de l'acier Eurofer a trouvé une solution radicale. Il consiste en l'introduction d'un système mixte de contingents tarifaires. Il vise à réglementer les importations d'acier vers l'UE et propose d'introduire un certain quota pour chaque pays. Sa taille correspond au volume moyen des approvisionnements sur la période 2015-2017. Si le volume est dépassé, un tarif protecteur est appliqué. Son taux est de 25 %. Il ne devrait pas y avoir d'exceptions.

Le quota pour la Russie serait d'environ 3,15 millions de tonnes. C'est plus que le volume des exportations en 2017 de 30%. Pour la Turquie, la Corée, l'Egypte, les conditions sont légèrement différentes. Ils ont besoin d'exporter vers l'UE moins que l'an dernier. Il en va de même pour l'Inde et la Serbie. Eurofer exige une action dans les plus brefs délais. Cela protégera le marché régional de l'acier. Il pourrait subir les conséquences de l'introduction des tarifs américains.

Le président de l'association insiste sur la mise en place de mesures dès début juillet. L'année prochaine, il est proposé d'introduire des contingents-tarifs définitifs. Les tarifs américains contribuent à stimuler les volumes d'importations européennes. C'est ce qui explique une décision aussi radicale. On sait qu'au premier trimestre 2018, les volumes ont augmenté de 8%. Cela était dû à l'annonce de l'introduction des tarifs américains.

Sur l'année, le volume des importations européennes pourrait encore croître. La croissance est estimée à 15 %. À titre de comparaison, les chiffres de l'année dernière sont pris. Les perspectives à long terme ne sont pas du tout encourageantes. Jusqu'à 13 millions de tonnes peuvent entrer sur le marché européen. Il s'agit d'un volume annuel préliminaire d'acier. Il était censé entrer sur le marché américain. Cependant, il peut être redirigé vers l'Europe. De plus, cela affectera négativement les fournisseurs européens. Ils exportent également activement des produits vers le marché américain.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49 (170) 650 7006
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)