En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

La production d'acier en Iran a considérablement augmenté au cours de l'année écoulée

27 janvier 2018

Récemment, les médias iraniens ont partagé les données qu'ils ont apprises de la World Steel Association. Les informations se réfèrent aux résultats de 2017. Ainsi, la fusion de l'acier dans le pays s'est élevée à 21,7 millions de tonnes. Par rapport à 2016, c'est 21,4 % de plus. En 2016, seulement 17,8 millions de tonnes ont été fondues. Ainsi, l'indicateur de croissance du volume de fonderie bat tous les records. Cela est particulièrement vrai lorsqu'on le considère à l'échelle mondiale de l'industrie métallurgique.

La consommation de produits sidérurgiques, bien sûr, n'est pas si record. La consommation dans son ensemble augmente, mais le volume de la fonte est encore loin. Les données de la National Metallurgical Association font état d'une augmentation de la demande. L'indicateur est de 7% par rapport à 2016. En termes quantitatifs, la demande a atteint 15,21 millions de tonnes. La plupart d'entre elles concernent des produits plats à haute valeur ajoutée. Sa demande a augmenté de 32 % par rapport à l'année précédente. Il a atteint 2,25 millions de tonnes. La consommation d'acier galvanisé a augmenté de 34 %. L'indicateur est de 1,38 million de tonnes. La croissance de la demande de coils laminés à chaud s'élève à 7 %. En termes quantitatifs, la consommation est de 6 millions de tonnes. Les barres d'armature ont été consommées 13 % de moins qu'en 2016. La consommation s'est élevée à 4,26 millions de tonnes.

Les experts disent que la demande de barres d'armature a chuté en raison des sanctions internationales. On parle du fait que l'industrie de la construction en a souffert. Ils ont été actifs jusqu'en 2016, mais ils ont eu un grand impact sur elle. L'Iran a également eu un programme de relance du logement infructueux. Il a été lancé au début de la dernière décennie. Tout cela a eu un impact négatif sur la consommation de barres d'armature. Le dernier record remonte à 2011. Afin de sauver en quelque sorte la situation, les fabricants envoient de l'acier à l'exportation. Pour les trois premiers trimestres de 2017, 5,68 millions de tonnes ont été exportées. Par rapport à la même période en 2016, c'est 39,6% de plus.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49 (170) 650 7006
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)