En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

Les entreprises japonaises protègent Kobe Steel

26 octobre 2017

Les principales sociétés automobiles japonaises ont pris la défense de Kobe Steel. Des représentants de Honda, Toyota, Mazda et plus tard Nissan ont parlé des produits qu'ils fournissent. Ils ont déclaré le plein respect des normes de sécurité des composants en aluminium qui leur sont fournis par l'entreprise. Rappelons que Kobe Steel lui-même a récemment admis ouvertement la falsification des données concernant les tests de ses propres produits. La déclaration des constructeurs automobiles a été un bon soutien pour l'entreprise. L'énorme scandale, au centre duquel Kobe Steel s'est retrouvé, a considérablement gâché sa réputation. Le résultat a été une forte baisse de la capitalisation boursière.

Des représentants de Toyota ont indiqué avoir reçu de la société en conflit des tôles des séries 5000 et 6000. Ce sont des alliages de cuivre et de magnésium , avec une combinaison de silicium et de magnésium . Toyota reconnaît que les produits n'ont peut-être pas répondu aux spécifications de l'entreprise dans une certaine mesure. Dans le même temps, il n'y a aucune revendication en matière de sécurité. Les constructeurs automobiles ont déclaré qu'en général, les produits de l'entreprise répondaient aux exigences des normes dans tous les paramètres clés.

Dans le même temps, les défenseurs reconnaissent la gravité de la situation dans laquelle se trouve Kobe Steel. L'entreprise viole la procédure de contrôle qualité depuis 2007. Il est probable que les destinataires japonais des produits exigeront le remboursement des fonds dépensés pour l'inspection des produits et leur remplacement ultérieur. Dans le même temps, il est peu probable que la procédure soit portée devant les tribunaux.

Mais le principal risque pour l'entreprise est lié aux expéditions de produits à l'étranger. Le département américain de la Justice a ouvert une enquête sur Kobe Steel. Dans l'Union européenne, une directive d'avertissement a été émise par le régulateur de l'aviation. Il conseillait aux constructeurs aéronautiques des régions de renoncer, dans la mesure du possible, à l'utilisation de produits douteux.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49(1516) 758 59 40
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)