En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

La Chine soutient financièrement la fusion d'entreprises sidérurgiques

28 décembre 2016

On a appris que les autorités chinoises avaient l'intention de soutenir financièrement les fusions et acquisitions d'entreprises métallurgiques. La déclaration officielle a été publiée sur le site Internet du gouvernement chinois.

Selon le communiqué, le gouvernement pourra payer environ soixante-dix pour cent du coût des transactions. Cependant, l'aide financière sera strictement contrôlée par l'État. Cette mesure vise à prévenir le détournement de fonds. Les autorités craignent que l'argent ne soit utilisé pour créer de nouvelles entreprises dans l'industrie du charbon ou de la métallurgie.

Dans le même temps, les institutions financières ne peuvent pas prêter aux entreprises illégales du charbon et de l'acier. En outre, le communiqué indique que les banques devraient cesser immédiatement de financer de telles productions.

La Chine occupe le premier rang dans la production et l'exportation de charbon et de produits métallurgiques. Cependant, le gouvernement mène maintenant une politique active de réduction de capacité et de réduction de la production. La République populaire de Chine a deux raisons principales à cela. Le premier est la pression de l'Europe et des États-Unis. La Chine nourrit depuis longtemps l'espoir d'adhérer à l'OMC, mais cela n'est pas possible tant que la production ne sera pas réduite. La Corée du Nord s'est déjà engagée à réduire ses capacités. Le plan est calculé jusqu'en 2020, période pendant laquelle la production métallurgique devrait être réduite de 150 millions de tonnes. Quant aux capacités de l'industrie charbonnière, un demi-milliard de tonnes seront mises hors service. Deux cent cinquante tonnes du volume prévu seront déjà réduites cette année. Cette année, selon le plan, quarante-cinq tonnes de capacité auraient dû être supprimées. Le gouvernement a rendu compte de l'achèvement rapide de la tâche en novembre.

Le deuxième facteur important influençant les incitations du gouvernement à réduire la production est la croissance de l'économie. Selon les calculs, une diminution du nombre d'industries métallurgiques stimulera l'économie chinoise.

Il reste à voir si la nouvelle méthode d'induction de la réduction de volume sera efficace. Mais apparemment, le gouvernement a bien l'intention de lutter sérieusement contre les surcapacités. Bien que, selon certains analystes, la Chine n'ait pas l'intention de réduire ses exportations. Et toutes les mesures prises ne font que "brouiller les yeux" de la communauté mondiale.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49(1516) 758 59 40
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)