En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

Le BMZ atteindra le seuil de rentabilité d'ici la fin de l'année

18 juillet 2016

L'usine métallurgique biélorusse a terminé le premier semestre de l'année avec des pertes. Ils s'élèvent à 12,9 millions USD. Si l'on ne tient pas compte des banques, il s'agit de l'entreprise publique la moins rentable de la république. Cela a été rapporté par des représentants de l'agence "Business News". Au premier trimestre de cette année, la perte nette de l'usine biélorusse a atteint 110,72 millions de dollars. L'année dernière, le premier trimestre s'est achevé avec un bénéfice de 22 millions USD. En conséquence, les revenus de BMZ au premier trimestre de cette année ont chuté de 22,9 %. En termes numériques, ce chiffre atteint 49,63 millions USD. Selon les résultats de l'année dernière, le revenu de l'usine était d'environ 1 milliard de dollars. L'entreprise biélorusse envisage d'émettre des obligations en devises étrangères pour régler les prêts. Leur coût dépassera 240 millions USD.

Malgré la période difficile, l'entreprise va atteindre l'équilibre d'activité d'ici la fin de l'année. La situation actuelle a été examinée par le chef adjoint du département du ministère de l'Industrie de la République du Bélarus. Selon Vladimir Khatskevich, les pertes sont dues à la réduction du coût du métal laminé. En 2015, les prix ont chuté de 26 %. En conséquence, les recettes en devises de l'usine ont chuté de 313,3 millions de dollars. En 2016, le coût de production a encore diminué de 18,5 %. Les pertes suivantes ont atteint 77 millions USD. Malgré les pertes, le BMZ a retrouvé sa capacité de travail grâce au soutien de l'État. Les mesures ont été mises en œuvre en avril-mai. À ce jour, l'entreprise fonctionne de manière rentable. On suppose que d'ici la fin de l'année, l'usine biélorusse couvrira les pertes initiales.

Au cours des six premiers mois de 2016, l'usine biélorusse a produit 1,07 million de tonnes d'acier. La production d'acier laminé a atteint 1,06 million de tonnes. Le volume de production de tuyaux s'élevait à 42 000 unités. Le volume de produits de quincaillerie a atteint 171 000 tonnes. Le coût des produits exportés s'élevait à 340 millions USD. Les livraisons ont été envoyées en Russie, en Allemagne, au Canada, aux États-Unis, en Israël, en République tchèque, en Pologne, aux Pays-Bas et en Lituanie.

L'augmentation des volumes d'exportation a été facilitée par les produits fabriqués par le nouvel atelier de laminage de la section. Il a été lancé en septembre 2015. On s'attend à ce que l'atelier atteigne sa capacité prévue d'ici la fin de cette année. Il s'élèvera à 700 000 tonnes de produits laminés par an. Environ 80% des produits sont fournis aux consommateurs étrangers. Il s'agit principalement d'une barre pour le secteur automobile et le fil machine. 74% de la structure des exportations est occupée par la fourniture de produits aux consommateurs occidentaux.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49(1516) 758 59 40
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)