En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

Les exportateurs russes évaluent les droits antidumping

15 février 2016

Les représentants des plus grandes entreprises exportatrices de Russie ont partagé leurs propres opinions. Ils examinent la situation des droits antidumping imposés sur l'acier laminé à froid par la Commission européenne. Novolipetsky M. K. estime que les droits réduiront la concurrence sur le marché européen. Ses représentants parlent également d'une éventuelle augmentation du coût de l'acier laminé à froid. Potentiellement, cette tendance aura un impact positif sur les laminoirs de NLMK Europe. A ce jour, leurs capacités ne sont pas pleinement chargées. Dans le même temps, les représentants de l'entreprise sont convaincus que la décision prise par la Commission européenne est erronée. Les faits et arguments fournis par la partie russe ont été ignorés. Au cours de l'enquête, des informations initiales erronées ont été prises en compte. NLMK va insister sur une révision de l'affaire afin de corriger l'erreur. En ce qui concerne les livraisons, l'entreprise prévoit de continuer à exporter des produits. Certaines obligations contractuelles doivent être respectées.

L'usine sidérurgique de Magnitogorsk n'est pas non plus satisfaite de la décision de la Commission européenne. Les représentants de l'entreprise disent que toutes les livraisons sont effectuées à la valeur marchande. Dans le même temps, MMK suit strictement la législation internationale établie. La société prévoit de prendre toutes les mesures juridiques possibles pour contester les frais imposés.

Les représentants de Severstal affirment que les droits antidumping imposés violent le droit de l'OMC. La réclamation doit indiquer l'article et les paragraphes violés dans le processus de calcul des frais.

La Commission européenne a ouvert une enquête antidumping en mai de l'année dernière. La plainte est venue de l'association Eurofer. Le procès a accusé les métallurgistes russes et chinois de sous-estimer le coût de l'acier laminé à froid. Pendant ce temps, les représentants de l'industrie métallurgique russe ont l'intention de se plaindre à A. Dvorkovich. La réunion sur la métallurgie se penchera sur la baisse de la demande intérieure. Les enquêtes de défense initiées par l'UE concernant les produits métalliques russes seront également abordées. On suppose que les dommages financiers dans ce cas seront d'environ 1 milliard USD/an. Les experts estiment qu'à ce jour, les métallurgistes russes n'ont pas trop souffert. Cependant, les constructeurs assurent que la tendance n'est pas encourageante, le pire est encore à venir. La consommation d'acier dans le pays continue de baisser cette année. Si en 2015 la baisse était de 12 %, en 2016, elle devrait encore diminuer de 10 %.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49 (170) 650 7006
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)