En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

De nouvelles réductions de production sont nécessaires pour stabiliser les prix du cuivre

25 octobre 2015

Bank of America Merrill Lynch estime que les producteurs de cuivre devraient continuer à réduire leur production. En moyenne, une réduction de production de 500 000 tonnes sera nécessaire. Ce n'est qu'alors que le prix du cuivre pourra se stabiliser. Ce volume représente un peu plus de 2% de l'offre projetée en 2015. Les représentants de la banque notent l'attitude négative des producteurs face à une réduction plus importante des volumes. Mais il est possible que les prix du cuivre aient besoin d'une nouvelle poussée. Il sera alors possible de renforcer la "discipline industrielle".

Les experts ont divisé les développements « menaçants » en deux groupes. Le premier comprend les mines vieillissantes aux coûts élevés. Au second - des projets qui sont restés à flot grâce aux sous-produits. Ceux-ci comprennent le molybdène et l'or. BAML estime que le prix moyen du cuivre en 2015 atteindra 5602 USD/t. En 2016, le prix chutera à 4513 USD/tonne. Le prix spot sera fixé à 5288 USD/tonne.

Pendant ce temps, Rio Tinto ne va pas réduire sa capacité de production. Même la chute du prix du cuivre n'a pas affecté cette décision. Selon Jean-Sébastien Jacques, directeur des opérations de la compagnie charbonnière et pétrolière, cette décision est illogique. Cela n'a aucun sens de réduire la production de cuivre . Cela donne aux concurrents plus chers une chance de gagner des parts de marché.

En 2015, le prix du cuivre a baissé de 20 %. Le métal est largement utilisé dans la fabrication de produits électroniques. La chute s'est produite dans un contexte de baisse de la consommation en Chine. Selon certains experts, la Chine représente 40 % de la demande mondiale de cuivre . Après le ralentissement du développement économique du pays, les prix ont fortement baissé. De nombreuses matières premières consommées par les producteurs ont été touchées. Une reprise des prix n'est pas attendue dans un proche avenir. La stabilisation est possible lorsque la demande domine l'offre. Ce développement ne se fera pas avant 2017. En 2015, la production de matières premières de cuivre en termes de métal pur atteindra 18,751 millions de tonnes. Par rapport à 2014, la croissance sera de 1,2 %. L'année prochaine, le taux de croissance atteindra 4,2% à 19,542 millions de tonnes. La production mondiale de cuivre augmentera de 0,8 %. Le volume de production atteindra 22,669 millions de tonnes. En 2016, la production augmentera de 2,3 %. Les volumes s'élèveront à 23,183 millions de tonnes. Quant à la consommation, en 2015 la baisse sera de 1,2% à 22,628 millions de tonnes. En 2016, ce chiffre passera à 3 %, soit 23,310 millions de tonnes.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49 (170) 650 7006
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)