En visitant ce site, vous acceptez la politique des cookies. En savoir plus sur notre politique en matière de cookies .

Norilsk Nickel va vendre des actifs étrangers et non stratégiques

8 octobre 2013

Comme il ressort de la déclaration de Vladimir Potanin, qui est copropriétaire et directeur d'OJSC MMC Norilsk Nickel, dans un avenir proche, la société ne pourra conserver qu'un seul actif étranger en sa possession - la raffinerie de nickel finlandaise - Norilsk Nickel Harjavalta (aujourd'hui société russe détient 100% de ses actions). La société du nickel envisage de se débarrasser d'autres entreprises étrangères.

Rappelons que la semaine dernière, le service de presse de Norilsk Nickel a publié une nouvelle stratégie pour le développement de l'organisation, qui déclare la nécessité de se retirer des actifs étrangers et non essentiels au cours des trois prochaines années. La priorité de la société demeurera des actifs de premier ordre situés dans des régions prometteuses. « Nous déplacerons nos intérêts dans le portefeuille d'investissement vers des actifs qui offrent un niveau stable de retour sur les fonds dépensés ; Concentrons-nous sur les entreprises où Norilsk Nickel a des avantages sur ses concurrents », ont commenté les représentants du service des relations publiques de l'entreprise sur la décision de la direction de l'entreprise.

Outre l'entreprise Norilsk Nickel Harjavalta, dont le sort est actuellement décidé par la direction de la société, MMC possède un puissant actif de nickel au Botswana (Tati Nickel). En outre, la structure russe détient une participation de 50% dans la société minière de nickel Nkomati (Afrique du Sud), ainsi que plusieurs entreprises australiennes, dont l'usine Norilsk Nickel Cawse, le projet vert Honeymoon Well, le Black Swan" et " Lac Johnston". Les actifs non essentiels d'OJSC MMC Norilsk Nickel comprennent certaines participations dans des sociétés énergétiques, où figurent, entre autres titres, des actions d'OJSC Inter RAO UES (près de 11 % de l'ensemble du portefeuille).

L'entreprise finlandaise, que Norilsk Nickel compte conserver dans ses actifs, est devenue la propriété du groupe du nickel suite à son rachat du cœur de métier d'OM Group (début 2007). Actuellement, l'usine est engagée dans le traitement des matières premières de Norilsk Nickel, ainsi que dans le raffinage de produits semi-finis contenant du nickel provenant d'autres fournisseurs. Les concentrés sont prétraités à la fonderie de Boliden Harjavalta, située sur le territoire d'un seul parc industriel finlandais. La matte et les autres produits semi-finis à forte teneur en nickel sont directement acheminés vers Norilsk Nickel Harjavalta. La capacité de l'usine pour la production de produits en nickel est estimée à 60 000 tonnes par an. L'entreprise fournit au marché des produits commerciaux, notamment des briquettes de nickel, des cathodes et des sels, ainsi que des produits semi-finis : cobalt en solution (fourni pour être transformé à des entreprises tierces), gâteau de cuivre et autres produits.

Nouvelles archives

Date de début
Date limite

Notre consultant vous fera gagner du temps

+49(1516) 758 59 40
Telegram:
WhatsApp:

Abonnement

Offres spéciales et réductions. :)